Johnny Prieure – Mon p’tit cirque à moi

On serait tenté voir en Johnny Prieure un ancien circassien… Mais malgré un coup de foudre pour la piste à quatre ans, ses parents l’empêcheront de faire l’Ecole du Cirque. Ce qui nous vaut aujourd’hui la revanche d’un enfant frustré. Mué en Jojo le Clown, Johnny Prieure nous conte avec nostalgie l’histoire rêvée du « cirque Paname » et de sa troupe improbable : un malabar russe, un looser grimé en lion, un magicien à la verve populo, un dresseur de fauve homo, l’émouvant Dédé, corps d’épouvantail mutilé par le cirque, et Gigi, sa Gigi, « môme tralala » qui surgit à l’entracte façon Arletty. Un spectacle très personnel, inégal et attendrissant, d’où vous sortez avec un sentiment de pittoresque forain qui vous suit longtemps après.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*