Karine Lyachenko

La blonde à l’entrejambe explosive nous sert un one-woman-show bien rodé où, conformément à l’affiche, il n’est question que de sexe – mais, vous l’aurez deviné, pas de la façon la plus fine qui soit… Au chômage sexuel depuis « hou la la », il lui faut absolument un ticket quéquette, histoire de tirer un petit coup, « comme au mac do ». Bon, il faut le reconnaitre, la comédienne joue bien, elle fait preuve d’une bonne dose d’auto-dérision et elle danse de façon décomplexée. Et puis Karine Lyachenko s’illustre par un franc parler et une certaine originalité : peu de femmes humoristes se risquent en effet dans cette veine vulgaro-trash… Une sorte de Bigard au féminin, la mise en scène en plus.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*