Mathieu Madénian – L’homme le plus drôle du 11e arrondissement

Mathieu Madenian au Paname, c’est le retour à deux choses : le café-théâtre et le stand-up, puisque le Paname est un bar doté d’une petite scène au sous-sol et que le showman tchatche micro en main, sans jeu de lumières, devant des spectateurs silencieux assis à 2 mètres de lui… Alors à quoi sert le micro ? Heu… A donner la petite touche stand-up, justement, sans l’agitation du bar. Bon, en vedette américaine, Donel Jack’sman, qu’on avait découvert aux Dix Heures, continue à se faire plaisir en interpellant les couples, en guettant leurs hésitations quand il leur demande depuis combien de temps ils sont ensemble. Puis Mathieu Madénian, qu’on avait vu dans les lundis de la connerie, s’empare du micro. Désormais séparé de son ancien complice Stéphane Murat, il est toujours à l’aise pour aborder les thèmes habituels du stand-up : les meufs, le sexe, sa ville natale, Perpignan, où sont représentés le rugby et la communauté arménienne dont il fait partie… Il sort quelques vannes sur son père et une ou deux blagues un peu limite, histoire de tester son public en choquant gentiment. La mise en scène de Kader Aoun a dû lisser le tout pour lui insuffler les codes, les canons du stand-up. Résultat : on se retrouve avec un show pépère plutôt bien senti, ni faible ni éclatant, qui ne surprend pas trop.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

One Comment

  1. Pingback: Mathieu Madénian - En état d'urgence, mise en scène Kader Aoun - CRITICOMIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*