Orty et Nancy Grandhotel : Trop de talent pue le talent !

Il y a Paris Hilton et sa copine Nicole Richie – et puis il y a Nancy Grandhotel, une saucisse dégingandée, et son acolyte vénéneuse comme une « Orty ». Toutes les deux forment un duo burlesque plutôt réjouissant, le clown blanc et l’auguste, la petite tyrannique et la grande nigaude, ni belles ni talentueuses, qui veulent passer un casting. Filant une trame assez dépouillée, le duo fonctionne, surtout pour le jeu en phrases hésitantes et gestes maladroits de la grande Nancy – la petite joue de sa voix éraillée de façon un peu automatique. Elles se chamaillent tout au long de la pièce : c’est rigolo, mais ça s’étire parfois en longueurs, notamment lors de la scène finale, un concert accordéon-guitare un brin laborieux. Un show bien interprété qui gagnerait à être raccourci.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*