Shirley Souagnon – Sketch-Up !

On débarque dans un théâtre de Dix Heures reformaté (la société Juste pour rire l’a racheté en 2007), dont l’enseigne fait davantage penser à une agence BNP qu’à la salle montmartroise fondée en 1925 par Roger Ferreol à l’emplacement de l’ancien « Cabaret des Arts ». Avant le début du spectacle, pas de bande son blagueuse qui vous demande d’éteindre votre portable comme au Bout voisin, mais une voix publicitaire dénuée d’humour. Ou comment télé et spectacle vivant se confondent dans le comique actuel… Bref.

Sur scène on retrouve Shirley, la master of ceremony des Queens Of Comedy, une petite métisse funky que les spectatrices âgées prennent parfois pour un garçon, avec son afro courte et sa menue poitrine. Elle maîtrise son stand-up axé sur quelques thèmes bien balayés, à commencer par la pauvreté qui l’oblige à chercher les prix les plus bas au supermarché, où elle pourrait faire les courses en skate, choppant à l’arrache les marques les moins chères, symbolisées par un pouce alors que ça devrait être par un majeur. Elle évoque aussi les discriminations à l’embauche dont sont victimes les Arabes et les Noirs, l’histoire de l’esclavage et la musique afro-américaine qui la fait vibrer, sans oublier les personnes âgées qui concentrent la totalité de leur forces vitales dans leurs index crochus.

Shirley danse aussi vite qu’elle parle et l’esprit vif, toujours, elle enchaîne mimiques clownesques et bonnes vannes en soulevant les problèmes des communautés sans être communautaire. Du stand-up pur jus, qui reprend les thèmes actuels de façon vivante et personnelle. La mise en scène est signée Marine Baousson, qu’on avait découverte en première partie de Carole Guisnel, deux autres représentantes de la nouvelle génération comique au féminin !

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*