Showtiiiime

  • De et avec la troupe ETCetera : Laëtitia Bisch, Julie Muller, Farid Rezgui, Sebastien Le Nevé, Astien Bosche, Régis Kermorvant, Mathieu Chaise et Gricha.
  • Spectacle vu le 20 juin 2011 à
  • Réserver sur Fnac

Depuis l’invention il y a trente ans au Québec du match d’impro, incarné aujourd’hui par la LIFI et repris sous forme de « catch » par les Carafes, les formes du spectacle d’improvisation varient d’une troupe à l’autre, chacun amenant son grain de sel et sa version. Les bonimenteurs s’illustrent dans une veine traditionnelle, Improglio propose une soirée d’impro musicale, le Cercle des menteurs joue le rite mystique, la taverne Munchausen réactive la tradition du dîner aristocratique, Paris Impro imagine une émission télé, d’autres insistent sur le côté cinéma. Exploitant l’impro dirigée d’une façon encore plus poussée que les Eux, les comédiens de Showtiiime accumulent les exercices de style dans un spectacle vif et court, influencé par les Américains.

S’ils sont huit dans la troupe ETCetera, notamment Astien, auteur d’un vaudeville yéyé et membre du Grandiloquent moustache poésie club, seuls cinq se produisent à chaque fois. Pas de petits papiers ici, c’est le public qui balance des mots, attrapés à la volée par une maîtresse du jeu à la personnalité bien trempée et sur lesquels brodent quatre excellents improvisateurs qui mouillent le maillot comme des rock stars. Chaque fois que la présentatrice prononce « show », y compris dans les mots « poncho » ou « artichaut », le public déchaîné hurle « tiiime ». Une ambiance survoltée de camp de vacances !

Les showtimers commencent avec une bande annonce de film improvisée en trois versions : grand public, Hollywood ou façon soirée Théma sur Arte. Ils improvisent aussi d’une seule voix, collés comme des siamois, invitent des membres du public à bruiter leurs interventions… Mais la nouveauté, c’est surtout le « Show me That », qui permet d’interrompre n’importe quel improvisateur pour qu’il développe un détail, emboitement de l’impro dans l’impro. Ou bien le « lecture » / « rembobine » où la maîtresse du jeu demande à ses poulains de faire un retour arrière, avant de reprendre quand elle le décide (performance de flow inversé qu’avait montrée Astien version slam). Le plus difficile est sans doute le débat entre deux comédiens, dont ils doivent eux-mêmes deviner l’intitulé improbable, ce soir-là «  les escalopes d’autruche défragmentent lamentablement », en décryptant les mimes des autres comédiens… Et ils y arrivent !

Spectacle technique, vif et moderne, Showtiiime est sans doute la version la plus virtuose du genre à l’heure actuelle.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*