Simplement complexe

Philippe Elno a débuté sa carrière avec son duo les Zappeurs, avant de jouer Barcelone-Amsterdam, puis l’Abribus, en compagnie de Florence Foresti. Voici, mise en scène par Pierre-François Martin-Laval (PEF), sa nouvelle comédie dont le sujet est on ne peut plus actuel : les problèmes d’accès à internet. Et comme dans ses deux précédentes pièces, Elno montre ici la rencontre d’un homme et d’une femme.

A deux doigts de péter un plomb en tenant au bout du fil la hotline de « simple com.com », son fournisseur d’accès incapable de modifier son adresse, Christophe (Philippe Elno) reçoit la visite de Norbert, un technicien incarné par l’excellent Denis Maréchal, qui va l’aider à se reconnecter au web pour retrouver une fille draguée sur internet, bécasse à la voix aiguë jouée par Fabienne Galula. Chercheur dans le béton, Christophe l’a séduite en se faisant passer pour un capitaine au long cours, d’où sa gène quand Norbert précipite cette rencontre, et quelques jolies scènes où Maréchal se retrouve au milieu de ces deux tourtereaux timides aux gestes maladroits.

Incarnant avec justesse ces trois caractères, les comédiens servent à merveille cette courte pièce bien écrite, légère et dotée d’une sensibilité dont sont souvent dépourvues les comédies. Sans grosses ficelles ni jeux de mots lourdingues, Philippe Elno confirme son talent pour tisser des spectacles intimes.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*