Jérôme Daran au Trévise

Pendant longtemps, Jérôme Daran préférait tirer les ficelles plutôt que d’occuper le devant de la scène (il était le coauteur des sketchs de Florence Foresti chez Ruquier). C’est pourtant un de nos meilleurs comiques actuels. Au menu de son one-man-show qu’il rode depuis maintenant quel­ques années, confession d’un garçon qui rame avec les meufs, télé-réa­lité grotesque, baby-sitting hardcore… Un débit de mitraillette, une verve satiri­que qui ne laisse personne indemne, mais aussi des chansons drôles ou sérieuses qu’il accompagne à la guitare. Du travail, du talent, de l’autodérision : un style ultra-contemporain qui fait mouche. Et le mythe du loser porté à son paroxysme comique.

 

 

One Comment

  1. Pingback: Critique du spectacle : Desperate housemen avec Jérome Daran, Alexis Macquart, Stéphane Murat | CRITICOMIQUE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.