Kody – My way

  • Co-écrit par Laurent Cohen-Coudard, mise en scène de Victor Scheffer
  • Spectacle vu le 8 septembre 2011 à
  • Réserver sur liens Fnac

Kody* arrive sur scène la tête recouverte d’un sombrero et enchaîne, avec l’accent mexicain, quelques calembours volontairement nases qui reviendront ça et là au fil du show. Dans une démarche « négrocentrique », l’humoriste annonce un spectacle sur le bonheur, surfant sur la vague du développement personnel dont témoignent les livres de la FNAC qu’il passe en revue. Dommage qu’il n’exploite pas vraiment le thème de cette injonction au bonheur.

Lors de séquences plus ou moins improvisées, Kody lit les définitions du bonheur écrites par des spectateurs au début du show. Tout le monde veut aller bien, d’accord… Mais quand il imagine un JT des bonnes nouvelles avec festin au Darfour et poignées de mains au Proche Orient, il y a quelque chose qui cloche. Autre passage réussi, celui sur le jargon actuel du travail, où son pote « consultant agréé en gestion de distance » se révèle camionneur. Kody analyse aussi ces entretiens d’embauche sado-masochistes, entre un patron et un candidat qui échangent ce genre de répliques :
– « Et pourquoi je te prendrais ? »
– «  Oh si, vas y, prends moi ! »

On apprécie la séquence émotion où, voix et musique mélancoliques, le comédien narre sa naissance dans une misérable cahute du Katanga. C’est lorsqu’il évoque l’Afrique et le Congo, son pays d’origine, que Kody est le plus original, en amenant le sujet par cette ambiguïté bien vue : « chez nous… en Europe », ou « chez nous… en Afrique ». Lorsqu’il reprend des citations humanistes de Michel Leeb ou qu’il évoque son oncle à l’accent « frangolais », le public se marre. L’humoriste mène ainsi sa barque jusqu’au clip de Professeur Love, parodie langoureuse de chanteur soul à paillettes, qui vaut mille fois son entrée. Sur les pas de Walter, d’Alex Vizorek et de James Deano, Kody s’affirme et rode un show qui sera bientôt solide comme un Rock !

* Kody est l’un des chroniqueurs de l’émission Les enfants de Chœur à laquelle je participe.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

onze + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.