Stéphane Fall, Du matin jusqu’au soir

  • La revanche des animaux, Oeuvre sur toile de Stéphane Fall, 160x114, 2010, Clichy la Garenne, coll. part.

Du matin jusqu’au soir additionnez factures,
Suez, courrez, soyez fiers, francs et solides.
Pour qu’un beau jour crevants sans le moindre murmure
Vous soyez juste l’écho de tout ce jeu sordide.
Ne laissez plus ces déplorables intérêts
aujourd’hui, demain surtout, vos convictions essouffler.
Elles sont souvent si nobles qu’elles échappent à ces rets
Où de méchantes personnes vous font tant malmener.
Alors, colossal, un grand refus s’impose.
Oui ! Et voici ce que je propose.
Refusons de banqueroutes en banqueroutes d’aller jusqu’au tombeau
Chassons les imbéciles au diable ;
qu’enfin le monde soit beau.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

quatre × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.