Anagrammes pour Faust, mise en scène Ezéquiel Garcia-Romeu

Voilà un spectacle expérimental qui mérite le détour. Ezéquiel Garcia-Romeu adapte Monsieur Teste de Valéry, la bible des surréalistes, réflexion étrange et poétique sur la conscience d’exister, et l’Invention de Morel de Casarès, que Borges considérait comme l’un des plus grands romans qui soient. Sous nos yeux, quatre personnages donnent vie à des marionnettes et à des mots qui s’envolent, forts de leur pouvoir kabbalistique. En s’inspirant du bunraku, théâtre japonnais où les personnages sont représentés par de grandes marionnettes, le metteur en scène nous montre un Faust en genèse dans le laboratoire d’un savant fou. Sans chercher à tout comprendre, laissez-vous embarquer dans cette expérience métaphysique qui sonde notre existence.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

vingt + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.