Une réalité virtuelle à emporter au 104

Jusqu’au 29 mars 2021, le Centquatre présente 8 films en réalité virtuelle « à emporter ». Un dispositif de location de casques VR proposé en collaboration avec l’entreprise Diversion cinema, incubée au 104factory.

Le confinement est propice à réinviter notre quotidien, par exemple en tentant de vivre de nouvelles expériences sans sortir de chez soi. Ainsi le Centquatre, ce centre culturel parisien installé dans un ancien service de pompes funèbres, veut faire découvrir au grand public un univers surtout connu des gamers et peut-être aussi de quelques visiteurs de musées.

Il y a quelques années, la réalité virtuelle était vue comme une technologie prometteuse, mais l’effet de mode est un peu retombé, les attentes suscitées n’ayant pas toutes été comblées. Un exemple ente mille : la réalité virtuelle d’Apple et les applications disponibles sur l’apple Store, à l’image de celle permettant d’installer virtuellement des meubles IKEA. On disait aussi que les casques étaient inconfortables, voire donnaient la nausée.

Rien de tel avec le casque Pico G2 4K proposé en location par le Centquatre, qui offre un bon moyen de découvrir ce médium dont les potentialités demeurent encore à explorer. Intégrés au casque, on a le choix entre huit films d’une dizaine de minutes à voir en vue panoramique, souvent à 360°. Asseyez-vous sur une chaise de bureau pivotante, ou tenez debout, éloigné des murs… Et partez pour une série de voyages immobiles, reproduisant des univers animés ou, mieux, la réalité vue en 3D !

Sur les huit films proposés, j’ai eu quatre coups de cœur – dont trois reproduisent des univers réels.

Conscious Existence de Marc Zimmermann

Une expérience mystique et méditative qui exploite toutes les potentialités que peut offrir un casque de réalité virtuelle, avec un panorama spatial vu façon planétarium. A l’image : matières et couleurs en précipités ou en volutes, pour une expérience onirique et psychédélique.

© Filmakademie Baden-Württemberg GmbH

© Filmakademie Baden-Württemberg GmbH

The Real Thing / Archivrai de Benoit Felici et Mathias Chelebourg

Découvrez la reproduction de Paris et Venise en Chine, simulacres de villes européennes sur un territoire un peu réduit, dont quelques authentiques habitants sont interrogés. L’esprit se perd dans des abymes vertigineuses en resituant ces pseudo-villes perdues au milieu d’une infinité de buildings surdimensionnés.

The Real Thing / Archivrai de Benoit Felici, co-réalisé avec Mathias Chelebourg © Artline Films, DVgroup, ARTE France

© Artline Films, DVgroup, ARTE France

Everest VR – The Movie Experience de Jon Griffith

Trip montagnard au sommet de l’Everest, dans les foulées de Sherpa Tenji qui va accomplir un exploit en faisant l’ascension sans bouteille d’oxygène. On est pris dans une avalanche et on avance pas à pas, au milieu de paysages à couper le souffle.

© Jon Griffith Productions

© Jon Griffith Productions

– Half Life VR de Robert Connor

Dans un autre registre, le Royal Swedish Ballet interprète une œuvre de la chorégraphe Sharon Eyal qui nous embarque au milieu des danseurs, corps en sueur, en mouvement perpétuel. Une expérience puissamment immersive qu’il est impossible de vivre au théâtre.

© Robert & Robert Studios, Royal Swedish Opera

© Robert & Robert Studios, Royal Swedish Opera

Comment ça marche ?

On réserve son masque VR en ligne pour environ 48h. Récupération au Centquatre ou livraison par un coursier à vélo, à Paris et en petite couronne. Un bon moyen de découvrir la VR depuis chez soi, tranquillement, pour une somme relativement modique.

32€ en semaine (du mardi au jeudi)
37€ le week-end (du vendredi au dimanche)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

11 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.