Maria Cassi – Crepapelle ou comment mourir de rire

Maria Cassi vient de Florence, mais c’est de Paris qu’elle est amoureuse. Dans ce spectalce à mi-chemin entre le mime et le one-woman show, elle parle en italien avec une énergie communicative qui lui permet de se faire comprendre de tous. La comédienne est envahie de sentiments débordants : sa passion pour les ciels gris et les garçons de café, les chauffeurs de bus et les Grands magasins, le Louvre et les titis parigots. A ce tableau idyllique, elle oppose la ville et les habitants de Florence, bien sûr bruyants, mal élevés, machos… Elle incarne ainsi une série de personnages, mime des faciès à la Jerry Lewis et verse parfois dans une hystérie convulsive qui rappelle Roberto Benigni. Sans « mourir de rire » (crepapelle désigne un rire si fort que la peau craque), on passe un moment sensible et attendrissant.
NB : Ce spectacle en italien propose une image des Parisiens rigoureusement opposée à celle que donne Olivier Giraud dans son show en anglais.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

20 − dix-sept =