La Ménagerie de verre de Tennessee Williams, mise en scène Jacques Nichet

C’est avec La Ménagerie de verre, pièce autobiographique sur une famille déchirée à l’époque de la crise de 29, que Tenessee Wiliams est apparu au public comme un grand dramaturge. Paradoxalement, c’était au départ un scénario destiné au cinéma, d’où la projection sur scène d’images qui, plutôt que d’illustrer le propos de la pièce, ajoutent à sa force dramatique. Les quatre comédiens sont excellents, en particulier la mère incarnée par Luce Mouchel, parfaite dans son déséquilibre cyclothymique, passant en une seconde de la caresse au bouillonnement, et Agathe Molière qui interprète avec une extraordinaire justesse la fille fragile et renfermée, toujours sur le seuil de sa pensée. Une pièce d’une simplicité poétique qui décrit la famille avec une incroyable intelligence des rapports humains.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

sept + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.