Vanessa Fery – J’aurais dû écouter ma mère

Vanessa Fery semble affectionner les rôles d’enfants espiègles, d’ados effrontées et de jeune-filles idiotes qu’elle interprète avec un mimétisme hilarant. Mais son personnage le plus attachant est sans doute celui de la mère, qui débarque à la fin, après avoir harcelé au téléphone sa comédienne de fille tout au long du spectacle. Une maman un peu bourgeoise, moqueuse, à la fois drôle et risible qui ressemble à beaucoup de mères intrusives. Sans être totalement original dans le choix des thèmes, voilà un one-woman-show parfaitement interprété, efficace et bien rythmé. On est bluffé par la capacité de Vanessa Fery à transformer son visage poupin en autant de figures ingénues ou grimaçantes. On note que l’affiche de l’humoriste rappelle celle de Charlotte Odinot

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.