Anido Mirolo, Un moment de liberté

    Dans cette fraîcheur matinale la ville endormie
    désertée de ses humains laisse la place aux animaux
    qui sortis de leur tanière regardent
    les yeux hébétés cette froideur de béton.
    Ne sachant ou aller leur museau vers le sol
    reniflent les pavés cherchant de la nourriture.
    Le silence permet de s’entendre parler
    et d’écouter le chant des oiseaux qui
    d’un regard inquiet viennent picorer la nourriture
    que mon chat trop gâté a laissée.
    Ainsi va la vie mêlant animaux et humains,
    nous rappelant que nous fûmes des animaux
    il y a des temps……..

    Image d'Anido Mirolo pour la 2e scène virtuelle du Chat noir

    Image d’Anido Mirolo pour la 2e scène virtuelle du Chat noir

    * * *

    Ce texte fait partie des 37 poèmes reçus mercredi 15 avril 2020, lors de la deuxième scène confinée du Chat Noir. Retrouvez les autres dans ce compte-rendu.

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    onze − 2 =

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.