David Buniak – A contre pied

Ça fait plus d’une dizaine d’années que David Buniak est dans le circuit de l’humour, entre café-théâtre et one-man-show. C’est donc un troisième one-man assez classique qu’il présente au Mélo d’Amélie, où transparaît un goût prononcé pour les accents et l’explication de sigles comiques. On y retrouve aussi quelques anciens sketchs visibles sur le web.

David Buniak nous présente une série de personnages qu’il prend beaucoup de plaisir à incarner, comme un prétexte à nous montrer ses qualités de comédien et à déployer son éventail d’accents : le Reubeu dans un centre d’appel pour box internet, le Belge formateur djihadiste à Moleenbeck, ou le travelo brésilien rencontré sur Tinder… On sent tantôt l’influence des Inconnus, dans le sketch sur les chasseurs, tantôt celle de Dieudonné dans cette réunion de copropriété qui tourne à la confrontation inter-communautaire (et qui rappelle de très près le conseil de classe de 1905).

Le comédien adore interagir avec son public, et contrairement aux stand-upers, c’est lorsqu’il est dans un personnage qu’il vous fixe pour vous poser des questions, plutôt que dans ces passages stand-up où il explique la situation de chaque sketch à venir, et dont il aurait sans doute pu se passer. Mais le ton est tranquille et David Buniak, très l’aise sur la scène, joue sans forcer son talent.

Bref, on n’est pas trop surpris par ce spectacle sympa et bien incarné, loin de l’humour actuel, qui ne révolutionne pas les codes mais fait passer un bon moment.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

16 − seize =