Jérôme Commandeur se fait discret – saison 2

Toujours mis en scène par Dany Boon, le rasé à la verve tranchante revient pour une deuxième version de son one-man-show. Jérôme Commandeur a enlevé certains sketchs (la fête du taureau à Biarritz) et en a modifié d’autres : le routier qui apprend à son stagiaire comment vider un pichet de blanc, la secrétaire langue de pute ou l’altermondialiste saoulante. S’il incarne toujours des personnages ridicules ou délirants, le comédien a accentué le côté stand-up où il tchatche en son nom, notamment quand il évoque le groupe kitsch Émile & Images dont il était fan. Surtout, on apprécie deux sketchs inédits où il s’en prend ironiquement aux nouveautés technologiques, facebook ou les dangers de montrer son cul sur la toile et l’Iphone réservé à une pseudo-élite ridicule : « Entre utilisateurs d’Apple on se reconnait. Pourquoi ? Je sais pas… Peut-être parce qu’on est plus libres, plus forts, plus fous ! » Un point de vue acéré sur l’époque, réactualisé en permanence.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

7 + 12 =