Marie-Lou Leghima, Je lien*

    Toi t’es là
    Cygne envole toi
    Julien je lien
    Julien en repassage de nos passés à l’âge
    Julie en repas sage, Dionysos à l’adage
    Denis osa la drague, dragées
    Julien je liane
    Julianne casse les pages sculptées ajustées
    Juste liane l’EPAGE ancré
    L’étage à supprimer

    *du verbe inventé liendre

    * * *

    Ce texte fait partie des 29 poèmes reçus mercredi 25 mars 2020, lors de la première scène confinée du Chat Noir. Retrouvez les autres dans le compte-rendu de cette restitution virtuelle.

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    cinq × 2 =

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.