Moi… et Shakespeare – l’histoire de William Kemp par Nigel Hollidge

Seul en scène, le comédien anglais Nigel Hollidge interprète William Kemp, le clown de Shakespeare, dans un spectacle qu’il a lui-même écrit et mis en en scène. S’inspirant de documents historiques et de l’œuvre du dramaturge, il se met dans la peau du clown burlesque que Shakespeare rencontre à vingt ans et qui deviendra l’un des membres de sa troupe des « Lord Chamberlain’s Men » avec qui il créera le Théâtre du Globe.

Moi… et Shakespeare nous plonge dans l’amitié des deux William, une familiarité faite de concurrence et de complicité : Shakespeare s’inspire des séjours de Kemp à la cour du Danemark pour composer Hamlet dont Kemp n’imagine pas une seconde le succès futur. A mesure qu’il affirme sa place, le dramaturge tolère toujours moins les improvisations de Kemp, incluant ses passages bouffons dans le cadre du récit dramatique, avec ce mot d’ordre : « il faut respecter le texte ! » Est-ce pour cela que le clown décide de quitter la troupe en 1601, alors que la gloire honore enfin les comédiens actionnaires de leur propre théâtre ? Au début et à la fin du spectacle, Kemp s’interroge sur « l’honneur », un mot vide selon lui, une gloire posthume sans intérêt.

Sur scène, Nigel Hollidge se déguise en femme, interprète le chien Crab dans Les deux gentilshommes de Vérone, fait des cabrioles et des facéties, sollicitant le public qui accompagne ses « gigs »*, en usant de quelques ficelles du one-man-show… Il n’est jamais évident de tenir en haleine les spectateurs dans un seul en scène pas uniquement comique. Malgré quelques longueurs, Nigel Hollidge y parvient, tout en nous révélant une face peu connue du théâtre de Shakespeare.

*danse populaire rimée que méprise le dramaturge Christopher Marlowe, prédécesseur de Shakespeare.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

14 + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.