Théâtre Group’ – Stand 2000, baraque foraine

Tous les après-midis de 16h à 20h, durant les quatre jours du festival d’Aurillac 2016, on découvrait au square des Carmes la performance presque continue (avec quelques entractes) de Théâtre Group’, qu’on avait vu dans Vigiles et qui officie avec la Jurassienne de réparation. Les voilà grimés en tenanciers d’une baraque foraine de seconde zone. Dans un décor bien fignolé, la famille Gomez tient le Stand 2000, aussi déglingué qu’elle.

Le fondateur de la troupe, Patrice Jouffroy génial en monsieur loyal aux lunettes fumées, tient le crachoir d’un flux ininterrompu teinté d’accent jurassien. Il invective le public sans méchanceté, commente l’actualité du festival, fait des clins d’œil aux wawaches* et aux artistes de rue, propose des animations morbides aux enfants : roue du tétanos (tellement rouillée qu’on peut choper le tétanos en la faisant tourner), jeu des bébés noyés (consistant à noyer ou tuer des poupées de bébés). Autour de lui, un fils mutique, une femme au bout du rouleau qui chante des hits de disco sans vouloir s’arrêter et un gros dur taciturne, façon famille Adams, qui choisit parfois une fille du public pour un jeu de devinette cinématographique : il lui dicte une réplique sortie du contexte, impossible à identifier, et s’énerve parce qu’elle ne reconnaît pas le film d’où c’est tiré.

Le Stand 2000 est approvisionné en jeux ringards, gadgets et trucs de récup’ que le patron offre, généreux, aux enfants : poupées cousues par des grand-mères, bouquins, babioles, boules à neige… Sans jamais lâcher le micro, il parle de cette voix lancinante de bateleur habitué à divertir le chaland, grogne, rote, crache, renifle et tousse sur la musique ringarde qu’il fredonne parfois dans les enceintes. Un spectacle ultra rodé (il a été créé en 1991 !) qui file sur des roulettes et tape dans le mille !

* Travellers, baba-cools ou punk à chiens, selon les cas…

DANS LA MÊME RUBRIQUE

One Comment

  1. Pingback: Reportage : quatre jours d'effervescence théâtrale au festival d'Aurillac - CRITICOMIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

seize + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.