Tonton Humanis, Parce que les poètes miaulent sur les toits

    L’ivresse est un Pays
    Où mes pensées peuvent s’évader
    Parce que le vin n’a pas d’âge
    Parce que nos sentiments sont en nage

    Parce que c’est toi
    Parce que c’est moi
    Parce que l’Amour est notre idylle
    Comme un funambule sur un fil

    Sur la passerelle d’Henry Marcelle
    Déportés par la vie
    À dos d’hirondelles
    Mon dieu que la Vie est belle !

    Souris-moi de tes yeux
    Renvoie-moi le reflet de nous deux
    Bêtes comme des bienheureux
    C’est ça, être Amoureux ?

    Tes sourires me caressent
    Au fait, n’oublie pas la petite claque
    Sur mes fesses !
    Quelle belle prouesse…

    Je m’envole !
    Mes sentiments d’apache décollent…
    Au Pays de l’ivresse
    Du vin de notre Amour

    Au Pays de l’ivresse
    Du vin qui dure toujours…

    L’ivresse est un Pays
    Où mes pensées peuvent s’évader
    Parce que le vin n’a pas d’âge
    Parce que vos sentiments sont en nage

    Parce que c’est vous
    Parce que c’est nous
    Parce que l’Amour est notre idylle
    Comme des funambules sur un fil

    Ne laisse pas la Vie me ramener
    À cette réalité
    Ne laisse pas la Vie
    Sans rêve sans utopie !

    Prends-moi la main
    Allons-nous en, loin !
    Là-haut là-bas…
    Où tu voudras pourvu que je sois
    Avec toi.

    Parce que ma Vie c’est Poésie
    Parce que mon univers
    C’est la Lumière
    Des vers incompris

    Parce qu’à travers les réseaux
    C’est le Chat Noir qui nous unit
    À vous mes frères
    Poètes de la nuit

    Écrivez sur les toits
    Et miauler dans tout Paris
    Écrivez sur les toits
    Ce soir, tout est permis !

    * * *

    Ce texte fait partie des 37 poèmes reçus mercredi 15 avril 2020, lors de la deuxième scène confinée du Chat Noir. Retrouvez les autres dans ce compte-rendu.

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    3 + onze =

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.