Yves-marie Rollin, Confit Doigt

     

    * * *

    Ce texte fait partie des 37 poèmes reçus mercredi 15 avril 2020, lors de la deuxième scène confinée du Chat Noir. Retrouvez les autres dans ce compte-rendu.

    J’ai les sentiments qui m’tombent dans les chaussettes
    J’ai les murs qui jouent au presse papiers
    Pas la place d’une feuille de cigarette
    Alors j’m’en vais m’enrouler
    tout au fond de ma couette

    Confit confit confit doigts dans la prise
    Confit doigts dans la prise

    J’ai des rêves kiss cool en camembert
    Asphyxiant mes projets d’hier……
    J’vois la joie des animaux qui dansent
    Autour d’ma cage dans le nouveau silence

    Confit confit confit doigts dans la prise
    Confit doigts dans la prise

    Sur l’écran d’mes murs j’lance ma boite à souv’nirs
    le bilan m’éclabousse y’a vraiment d’quoi rire
    La nuit j’écoute mes cheveux pousser
    l’matin j’me r’trouve avec une tête en palmier

    Confit confit confit doigts dans la prise
    Confit doigts dans la prise

    Même le ciel délavé s’est refait une jeunesse
    Je pense ma vie comme je panse là ou ça blesse
    Car j’veux être en forme pour le mond’après
    j’m’en voudrais d’être un de ceux qui se tait

    * * *

    Ce texte fait partie des 37 poèmes reçus mercredi 15 avril 2020, lors de la deuxième scène confinée du Chat Noir. Retrouvez les autres dans ce compte-rendu.

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    quatorze + onze =

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.