Drôles de mecs – DDM

Les Drôles de Mecs (DDM), équivalent masculin et actuel des drôles
de dames, c’est la réunion de cinq breakdanseurs athlétiques, vifs
et sympas, dans un show survolté compilant une série de
références au cinéma hollywoodien, à la musique pop et R’n’B, aux
séries télé. Avec force son et lumière, une virtuosité et une énergie
scotchantes, ils passent d’une chorégraphie à l’autre, d’un tableau
au suivant sans un temps mort. On a droit à l’incontournable Triller,
à Charlie et ses drôles de dames, Mission impossible, Alerte à
Malibu, Matrix… Si les danseurs, outre leur technique de haut niveau, ont le talent de faire rire,
leurs blagues visuelles peuvent lasser au bout d’un moment. Peut-être qu’il manque une ou
deux filles à la troupe, car ils passent leur temps à incarner des personnages féminins, en
mimant des gestes de sodomie un peu lourds à la longue… Reste que ce zapping scénique
accroche le public enchanté de participer à ce jeu de références à sa culture télévisuelle.
NB : Trois des cinq danseurs formaient les Wesh, notamment Riyad Bassim, qui débute en ce
moment dans « Comment trouver l’âme soeur ? », un one-man show dont le titre peut donner
une idée (thème des relations hommes-femmes, vocabulaire désuet, stand-up un peu figé). S’ils
ont un talent comique, ces gars sont des danseurs, des athlètes avant d’être des comédiens…
Mais quels danseurs !

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*