Hêtre par la Compagnie Libertivore

Présenté en ouverture du festival Village de Cirque 2016, juste après Implosion suspendue et avant la création du Surnatural Orchestra, Hêtre est un solo de cirque par une danseuse. Un solo ? Pas vraiment, si l’on considère l’aspect vivant de cette énigmatique branche de bois (de hêtre ?), suspendue au dôme du chapiteau par un fil qui semble mince. Branche tortueuse, solide, luisante. Cet objet décoratif, presque muséal, semble d’abord fragile, inerte. Puis il s’anime quand la jeune femme en tenue de ville lui tourne autour. Ce morceau de bois semble dangereux, il vrille, oscille et la poursuit, avant de devenir un outil, un support, un objet d’envol.

Petit à petit, la silhouette blonde se découvre pour retrouver un état de nature. On avait d’abord découvert une femme civilisée, bien mise, au manteau de ville, et c’est une femme sauvage, sylvestre qui se révèle. Elle s’accroche à sa branche, l’enlace, fait corps avec elle, dans un ballet étonnant, mouvementé, au ras du sol. Sa nature première retrouvée, la danseuse devient la branche elle-même. Les spectateurs semblent fascinés, envoûtés par ce corps à corps entre le bois et la chair de la femme.

 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

2 Comments

  1. Pingback: Surnatural Orchestra, Cirque Inextrémiste, Cie Basinga - Esquif - CRITICOMIQUE

  2. Pingback: Implosion suspendue par la Compagnie Les Intouchables - CRITICOMIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

20 + 20 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.