Jonathan Lambert n’est pas couché, vol. 2

Depuis des années, Jonathan Lambert fait ce qu’il adore : inventer des personnages, comme « Blue Michou », une folle de la nuit qu’on retrouve ici. Dans l’émission de Ruquier où il incarne un invité mystère, il est au sommet de son art – à tel point qu’en comparaison, le visionnage en DVD de son spectacle semble fade. Chaque fois, Jonathan Lambert arrive remarquablement grimé, déguisé, méconnaissable : en nageuse chlorée face à Philippe Lucas, en catin maritime qui s’astique la béquille face à Kersauson (deux clients difficiles), en Oncle Sam à la voix ultra-rauque, en petite main de Lagarfeld, ou en journaliste poussiéreux à l’ORTF. Les personnages et les déguisements sont bien trouvés, mais on est surtout épaté par les qualités de jeu de Jonathan Lambert, ses mimiques angoissées, ses tics nerveux, ses calembours et son énergie – le tout pour servir une histoire intégrant d’authentiques anecdotes de l’invité. En plus, le DVD est doté de petits modules bien faits : El Fion, ridicule catcheur mexicain, vous fait patienter pendant le chargement du menu. Un talent et un travail remarquables.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*