Mon premier homme d’Elena Issaïeva, mise en scène Alexandre Velikovski

Myriam Anbare, Julie Cousin et Véronique Grisel, trois jeunes comédiennes se lancent dans une sorte de théâtre documentaire dans l’air du temps (la pièce d’Eléna Issaeva connaît actuellement un grand succès en Russie). Chacune de son côté, dans un décor fait de collages sombres de toile et de carton, le regard posé effrontément ou timidement sur les spectateurs, ces filles sont à vif : sans se parler entre elles, elles racontent au public à tour de rôle leurs émois adolescents, leur histoire. Petit à petit, incidemment, leurs confessions dérivent toutes vers un problème qui les ronge au fond… Il y a peut-être des nuances à apporter au jeu des comédiennes, mais elles arrivent à faire de leurs trois récits l’écheveau d’une seule parole déchirante.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

13 + 19 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.