Water soul, par la Cie de Vendetta Mathea

Chorégraphe et plasticienne franco-américaine, Vendetta Mathea dirige à Aurillac une friche industrielle transformée en centre de danse. On la découvre sur le grand plateau du théâtre des Lucioles, avec son équipe, surtout composée de jeunes danseurs français. Partant d’une proposition de sa fille Surya Berthomieux, assez en retrait sur scène, la chorégraphe a brodé et conçu ce Water Soul , second volet du diptyque commencé par Homme/Animal. On y trouve des accents et des mouvements sauvages, une violence qui peu à peu se contient et s’évapore pour tendre vers l’harmonie. 50 minutes de performance intense, où se côtoient la technique de la danse hip-hop et la chorégraphie classique, avec une grâce singulière, sur une musique électronique variée, du dub à la techno en passant par des accents orientaux.

Sur scène, cinq danseurs en blanc, trois garçons et deux filles, contrastent avec la meneuse en noir, Vendetta Mathea au costume de sage shaolin. Suivant le tempo qu’elle instille, ils alternent des mouvements rapides et lents qui semblent traduire leur état psychique, problèmes, pensées, transe extatique ou méditation apaisée. Leurs visages aussi expriment des émotions. Link Berthomieux et Nick Liestal hybrident gestes contemporain et hip hop, tandis que Béatrice Debrabant et Brice Taupin s’envolent avec une grâce plus classique.

Il y a comme un langage naturel dans l’expression des corps, souplesse féline, énergie primitive peu à peu muée en douceur. Des gestes d’envol annoncent un épanouissement : après un temps où les danseurs s’observent ironiquement, chacun semble assumer ses gestes, sa façon d’être, sa vie peut-être. Vendetta Mathea cherche à relier ce qui est divisé : le corps et l’esprit, le danseur et le public, la musique et la danse, et ainsi, peut-être, à retrouver l’unité de l’être en accord avec lui-même. Cette danse classique, moderne, technique et sensuelle ondulant sur une musique vibratoire procure beaucoup d’émotion.

 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

vingt + 9 =