AudéYoann – Les Romeo et Juliette du rire

On avait découvert Audéyoann, le duo produit par Lederman, au Petit palais des glaces fin 2005. A l’époque c’était bien rythmé, là c’est dynamité ! Sur la même trame, le couple explosif d’un gars fainéant qui joue à la console et de sa copine qui travaille dur pour nourrir le foyer, l’enrobage stand-up a été réactualisé (en cinq ans ils auraient même pu écrire un nouveau spectacle !). On retrouve donc les classiques du duo, le sketch du chat sur internet notamment, celui du casse-croûte au Hilton où Aude vomit dans son sac Vuitton et la récitation du « Corbeau et le renard » par une jeune Portugaise de cité. C’est toujours Aude qui mène la danse, sorte de Coluche au féminin qui part en explosions hystériques sans craindre le ridicule, le trash, le vulgaire – elle imite d’ailleurs Bigard comme une cheffe. A coté d’elle, Yoann fait un peu pâle figure, mais à y bien regarder il est parfait dans ce jeu en demi-teinte, jamais accentué, qui ne l’empêche pas de lâcher quelle répliques façon Audiard : « chez les Tos y a pas de bonheur, y a le fado ». Comme les deux zouaves maîtrisent parfaitement leur partition, il la font varier pour se déstabiliser mutuellement, et on apprécie ces petits clashs improvisés où s’enchaînent tacles et taquets verbaux. A ce jeu là, c’est souvent Aude qui gagne, mais il n’y a pas meilleur faire-valoir que Yoann par la faire partir en live !

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*