Caroline Vigneaux – Il était une fée

Si, pour une ancienne avocate convertie au one-man-show, Caroline Vigneaux n’a pas la verve de Kyan Khojandi, son show est heureusement teinté d’invention. Une petite fée ingénue très à l’aise en « parler lapin » (marrant, vous remplacez toutes les voyelles par des « i ») est plongée dans le monde cruel des humains, plus précisément en banlieue parisienne. Elle ne tarde pas à rencontrer Jean-Louis, de Mantes-la-Jolie, qui la drague en la sifflant et en se grattant les couilles (dans le stéréotype de la caillera qui parle mal aux filles, on a souvent vu mieux). Caroline Vigneaux s’appuie en permanence sur le public pour finir ses mots, ses phrases et reprendre en chœur des chansons potaches sur des airs connus… Il y a de l’idée mais c’est lent, pas très rythmé et on voit venir la plupart des situations avec un temps d’avance.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*