Albert Meslay – L’albertmondialiste

Actif depuis les années 90, Albert Meslay est peut-être le seul maître du syllogisme et de la philosophie absurde dans l’humour actuel. Son écriture unique, ciselée et solide comme un menhir, alterne jeux de mots à la Devos et imparables raisonnements par l’absurde. Ce qui le différencie des autres orfèvres de la langue qui ont choisi le one-man pour s’exprimer, c’est que, chez lui, le sens est toujours premier. En partant de définitions, d’oppositions, de paradoxes, il tiraille les mots pour nous faire percevoir de nouvelles dimensions de la réalité.

Ce nouveau spectacle, l’Albertmondialiste, évoque la politique, le réchauffement climatique, la fin du monde, les riches et les pauvres, et révèle un nouveau personnage : non pas ce bonhomme folklorique en sandales qu’on avait vu au Point Virgule il y a cinq ou six ans, mais un comédien en costume, dans une mise en scène rythmée, réglée au millimètre, où rien n’est laissé au hasard.

Incarnant avec autodérision une sorte de prof à l’ancienne, Meslay introduit, développe et conclut chaque sujet sans accrocs ni fausse note, déroulant un texte parfaitement interprété, avec cette élocution étrange bien que toujours articulée. Il se lance dans des imitations absurdes, celles d’André Malraux ou Pline l’Ancien jeune, s’embrouille, se contredit – car il n’est pas d’accord avec lui-même – et enchaîne quelques jeux de scènes minimaux et efficaces… Qu’il se penche sur la langue française, la Bretagne ou la vie après la mort, une essence purement philosophique se dégage de ses raisonnements logiques ou illogiques. Un spectacle dense et rythmé, avec en outre, comme l’exige le stand-up, un jeu de mots décoiffant toutes les dix secondes.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

One Comment

  1. Pingback: Que voir au festival d'Avignon cet été ? La sélection de Criticomique | CRITICOMIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

14 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.