Bienvenue en Corée du Nord au théâtre de Belleville

Voici un spectacle de clowns assez original, dans la mesure où il repose sur un travail documentaire. Bon, on n’est pas dans le théâtre documentaire de Nicolas Lambert, qui jouait le dernier morceau de sa trilogie dans ce même théâtre de Belleville. Ici, il s’agit de clowns, même si ces membres de la Cité/théâtre de Caen ont la particularité d’être des clowns très loquaces…

Pour leur deuxième spectacle, ils ont trouvé l’inspiration en partant en Corée du Nord. Loin de l’enquête incognito, ils ont fait un séjour all inclusive avec banquets copieux et tours organisés, où leurs rares interlocuteurs étaient choisis par le régime. Résultat, ils n’ont pas vu grand-chose, mais ils livrent ce pas grand-chose avec de l’entrain, beaucoup de jeux de scène et des chorégraphies qui illustrent les chants patriotiques locaux.

Ils sont en permanence quatre sur scène, aux tempéraments très différents, dont deux tyrannisent un peu les autres : Alexandre Chatelain et Marie-Laure Baudain seraient les clowns blancs remettant à leur place les Augustes Adelaïde Langlois et Laura Deforge. Sur la scène fermée par un rideau rouge, ils apparaissent en costumes de voyage (alternant avec des robes traditionnelles coréennes), dont un imperméable K-way qu’une des clowns déclipse de façon obsessionnelle, ce qui déconcentre ses collègues.

Tous les quatre se tirent dans les pattes, s’énervent, parlent, chantent en coréen parfois, notamment cette chanson hommage à Kim Il-sung, « président éternel de la République » dont le portrait finit souillé… Bref, une expérience ludique et dépaysante.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

3 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.