Cie CIA – 1789 secondes

  • De Frédéric Michelet. Mise en rue Manu Moser, assisté de Laurent Lecoultre
  • Spectacle vu le 11 avril 2010

La Révolution Française jouée en pleine rue, un peu partout en France, en 1789 secondes (soit une demi-heure, mais en comptant les arrêts du chronomètre pour expliquer le contexte de chaque scène, on arrive à une grosse heure) : voilà le spectacle proposé par la Compagnie Internationale Alligator, installée sous le soleil de l’Hérault. L’après-midi du dimanche 11 avril, ces comédiens énergiques rejouaient la révolution française à la butte aux cailles, un quartier pittoresque de Paris idéal pour une interprétation « in situ ». En effet, ces orateurs en costumes d’époque occupent littéralement l’espace où ils jouent, montant sur des escabeaux ou sur les toits des maisons pour haranguer la foule.

Ça commence, conformément à l’Histoire, par la rédaction des cahiers de doléances que les spectateurs sont invités à remplir de leur exigences contemporaines et parfois loufoques. Puis le chrono est lancé, et les Girondins modérés lisent à Louis XVI les doléances du peuple. Le contrôleur des finances Necker est renvoyé, l’assemblée nationale déclarée et la déclaration des droits de l’homme promulguée par le Roi. Mais les choses s’enveniment avec l’influence de Danton et Robespierre qui proclament la Terreur.

Le public assiste ainsi à l’assassinat de Marat dans sa baignoire (très drôle), au guillotinage du Roi, puis à celui de milliers de Français, exécutions sommaires symbolisées par une série de coups de bâton sur la tôle d’une remorque. Tout est juste dans cette interprétation fougueuse qui respecte la vérité historique en faisant participer le public. Du théâtre citoyen par excellence !

DANS LA MÊME RUBRIQUE

One Comment

  1. Pingback: Reportage : quatre jours d'effervescence théâtrale au festival d'Aurillac 2016 - CRITICOMIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

15 + seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.