Le cirque invisible de Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée

Le cirque invisible, c’est le nom de la compagnie de Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin, fille du génie burlesque. Jean-Baptiste Thierrée a commencé comme souffleur à la Porte-Saint Martin, avant de créer le Cirque imaginaire et le Cirque Bonjour en 1971 à Avignon, qui marque la naissance d’un nouveau cirque… Victoria Chaplin, la grande sœur d’Annie, a étudié la danse et la musique classique avant de concevoir de merveilleux costumes pour le théâtre.

Le cirque invisible a produit trois spectacles en trente ans. Car plutôt que de feindre un renouvellement souvent factice, Jean-Baptiste Thierrée et Victoria Chaplin donnent à voir l’essence du cirque, en même temps qu’un retour à l’esprit baroque, les grandes machineries rappelant l’époque du théâtre à l’italienne, comme dans les créations de leur fils James Thierrée. Jean-Baptiste multiplie les trouvailles, tours de magie étonnants et sans prétention, fait apparaître une balle, un foulard ou une colombe dans un chapeau. Victoria surgit dans les costumes les plus chatoyants, ombrelles, éventails et plumes de paon. C’est un bestiaire, une suite rythmée de tableaux et de saynètes, comme cette Édith Piaf en deux dimensions, ce costume en toile de Jouy, ou ces automates à engrenage de bicyclettes. Oies, colombes et canards sont à l’aise sur scène et finissent par se confondre avec les animaux mécaniques.

On éprouve un émerveillement difficile à décrire devant ce spectacle enfantin, chatoyant et jamais prétentieux, où vitesse et légèreté se mêlent à une musique envoûtante, fortement teintée de clarinette basse. On est happé par la grâce de Victoria qui semble si jeune, par les inventions débridées de son mari, ce gamin fou de 75 ans. Si les accessoires sont complexes, une grande simplicité anime les deux artistes. Si bien qu’à l’issue de ces deux heures de bonheur sans mélange, un sentiment d’apaisement se fait jour en chaque spectateur.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dix-huit − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.