Prévert au Rond-Point, par Yolande Moreau et Christian Olivier

L’oeuvre de Prévert se prête à toutes sortes de mises en scène, notamment théâtrales. Cette fois c’est Yolande Moreau et Christian Olivier qui s’y collent, en donnant au Rond-Point leur interprétation, assez personnelle, du poète. Christian Olivier, le chanteur des Têtes Raides très versé dans la poésie, a rencontré la comédienne des Deschiens lors d’une exposition consacrée au poète. De leur commune passion pour Prévert, ils ont décidé de faire un spectacle.

Sur scène sont assis trois musiciens jouant pas mal d’instruments (guitare, piano, scie musicale, accordéon, hautbois), encadrés par les comédiens, tantôt debout tantôt assis, qui disent et chantent les poèmes du gamin de Paris. Voici une mise en scène plutôt minimaliste, avec jeux d’ombres chinoises, pour cette succession un peu aléatoire de morceaux de Prévert.

Le duo fonctionne bien : la voix grave du leader des Têtes Raides, au style réaliste un peu démodé, tranche avec l’élocution traînante de Yolande Moreau, qui met en relief la langue de Prévert d’une façon assez neuve – cette langue du quotidien faite de mots simples, de répétitions aux effets comiques et poétiques. On apprécie le ping-pong verbal à la Jean-Michel Ribes quand chacun dit son petit mot en actionnant une sonnette, trouvaille désuète mais efficace. On aime ces petites phrases comiques, spirituelles et lapidaires, comme « Au revoir dit l’aveugle » ou « Si quelqu’un vous dit : « Je me tue à vous le répéter », laissez-le mourir. »

Peut-être manque-t-il le souffle narratif du « Dîner de Têtes à Paris France», mais on s’émeut du poème « Rue de Seine », déjà magnifiquement dit par Reggiani, scandé par cette question lancinante et désespérée d’une femme à un homme la nuit, au coin de la rue de Seine : « Pierre je veux tout savoir, dis-moi la vérité… ».

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

deux × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.