Michel Boujenah fait sa comédie

Pour sa carte blanche à l’occasion de « Paris fait sa comédie », on retrouve le Boujenah qu’on connaît, un peu caricatural, qui tisse de bonnes impros dès qu’il s’en prend au public retardataire ou déchaîné. Partageant la scène de l’Olympia avec ses chouchous, il offre un panorama comique varié qui alterne bonnes pioches et ringardises. Ça commence par Virginie Hocq avec qui Boujenah joue un Roméo et Juliette convenu. Éric Antoine prend le relais, avec son mélange de magie et de second degré, laissant la place à une Marthe Villalonga pleine de bons sentiments qui amusera sûrement les ex-fans de Maguy. Arrive Bedos, avec qui Boujenah improvise et devise gentiment, comme un leitmotiv de la soirée… Grand moment : la découverte de l’hallucinant Pierre Aucaigne qui incarne un personnage d’obsessionnel flippé, perclus de tics, dans une performance à la limite de la folie. Rayon stand-up enfin, Phil Darwin nous rapporte quelques perles de son voyage au Maghreb. En bonus, « La drague » par Florence Foresti et Pascal Elbé, en clin d’œil au célèbre sketch de Bedos et Sophie Daumier.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*