Cie Les Rémouleurs – Le nouveau spectacle extraordinaire

La compagnie Les Rémouleurs, qui mélange théâtre et marionnettes en redécouvrant des techniques de projections comme la lanterne magique ou les fantasmagories, joue dans les bars, les places de village, les églises… Leur spectacle actuel a pour écrin l’ancien Prieuré Saint-Martin-des-Champs, devenu musée des arts et métiers il y a deux siècles.

Le public est conduit à travers les galeries des télécommunications et de l’aviation, où est suspendu un aéroplane de Clément Adler (aux allures de chauve-souris géante), par un guide érudit et sérieux (Frédéric Aurier). Aux vraies pièces du musée sont mêlés des tableaux fantastiques et inquiétants représentant le prince Prospero, personnage de la nouvelle d’Edgar Poe, Le masque de la mort rouge, que nous récite bientôt une créature en chaise roulante surgie de l’obscurité (Anne Bitran), en agitant langoureusement une marionnette contre son buste.

Si cette partie contée est décevante (quasiment pas de marionnette), le troisième temps séduit. Les visiteurs sont assis au coin d’une chapelle devant une harpiste, une violoncelliste et un violoniste virtuose (Frédéric Aurier, toujours), qui les enserrent dans leurs airs inquiétants (Morton Feldman, Leos Janacek, Britten…), tandis qu’Anne Bitran projette à l’aide de ses boites lumineuses des ombres étranges sur les voûtes. Une expérience singulière, pour un spectacle, en effet, extraordinaire.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

19 − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.