Frédérick Sigrist – Tout le monde croit que je suis un mec bien

« Tout le monde croit que je suis un mec bien », commence par confier le comédien qui se souciait déjà dans un précédent spectacle qu’on puisse le trouver méchant. Mais, contrairement aux apparences, le titre est assez mal trouvé. Car passées cinq premières minutes autocritiques qui ne donnent pas le change – car Frédérick Sigrist a beau ne pas attendre ses voisins dans l’ascenseur, c’est un mec bien -, il enfile sa casquette d’humoriste engagé. A des kilomètres de ces gauchistes du Marais qui prônent la grève à peu de frais, lui soutient les grévistes en endurant trois heures de transport quotidien.

Le spectacle de Frederick Sigrist ne brille pas d’un éclat incandescent mais son propos est toujours juste et bien vu, sans outrecuidance ni mauvais goût. Certes, l’argument de l’humoriste en psychanalyse collective exposant son ego sur un divan a déjà été vu et revu. Et pourtant, on sourit souvent et on rit quand le gars qui semblait inoffensif finit par s’énerver. Ça commence tout doucement, mais petit à petit ça prend.

On est ici loin du stand-up qui passe du coq à l’âne comme on zappe avec étourderie d’un programme à l’autre. Quand Frederick Sigrist aborde un thème, il a de la suite dans les idées. En premier lieu : les femmes, en 20 minutes d’analyse fouillée sur le phénomène #BalanceTonPorc, où s’enchaînent des arguments imparables pour un féminisme concret et dépassionné. Il évoque ensuite sa propre vie quotidienne qui inclut, contrairement à ce qu’il avait toujours pensé, un passage sur ses enfants. Enfin, la politique rattrape ce chansonnier moderne, comme en témoignent ces planches spécialement dessinées par Bauer, qui introduisent chaque séquence sur de la musique classique. Si le canapé n’était pas indispensable, ces caricatures inscrivent sa démarche dans la tradition satirique française, de manière plus évidente que la chanson désuète par laquelle les comédiens des 2 Ânes revendiquent l’esprit de résistance de Charlie.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

7 + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.