Dieudonné – 1905

Un an seulement après Mes excuses qui sentait la rancœur mal digérée, Dieudonné revient avec un spectacle qu’il veut laïque. 1905 est une réflexion désenchantée sur la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat, un centenaire de tensions communautaires. Quand il ne verse pas dans le règlement de compte personnel ou la victimisation, l’humoriste nous sert un show dur et hilarant qui rappelle ses meilleurs moments : beaufs agressifs et racistes, lascars benêts, religieux obscènes servis par des mimiques et des tics de langages à hurler de rire. Le clou du show : la réunion de parents d’élèves où un prof laïc à l’accent toulousain tente désespérément de concilier les aspirations antagonistes de trois pères musulman, juif et africain et d’une mère blanche catholique. Après ce spectacle, on pouvait espérer que Dieudonné sorte de son obsession communautaire et qu’il arrête d’alimenter une concurrence victimaire qu’il n’avait de cesse de critiquer. Mais il a fait un autre choix.

Vu le 27 août 2005 à la Main d’Or

DANS LA MÊME RUBRIQUE

One Comment

  1. Pingback: Fred Testot - presque seul - CRITICOMIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

huit + quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.