La nuit est mère du jour

Le quotidien d’une famille ordinaire : deux grands enfants irrespectueux, cruels et violents envers leurs parents qui se révèlent de moins en moins innocents, lui alcoolique, elle névrosée… Dégraissée des codes traditionnels du théâtre, la mise en scène d’Yvan Garouel sert la violence du texte. Sur scène, les insultes et les cris surgissent, les coups pleuvent. Les situations ont beau se répéter, notre regard sur les personnages évolue imperceptiblement. Quelque chose opère, qui nous laisse secoué et songeur à l’issue de la représentation.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

huit + six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.