Opening Night de John Cromwel avec Marie-Christine Barrault

Opening Night est l’adaptation d’une pièce de John Cromwell qui avait été portée à l’écran par Cassavetes dans le film éponyme. Le texte montre Fanny Ellis, star déchue ravagée par l’alcool, dans sa loge, juste avant qu’elle ne fasse son grand retour sur scène. Si le film de Cassavetes racontait tout ce qui précède la pièce, l’adaptation un peu terne de Michel Carnoy reste assez fidèle au texte de Cromwell.

On assiste à une double mise en abîme, puisque Marie-Christine Barrault joue la comédienne Fanny Ellis qui se prépare à entrer en scène dans le rôle d’une actrice. La nièce de Jean-Louis Barrault est assez convaincante dans le rôle de Fanny, préparant fébrilement son personnage, avec la trouille de monter en scène. Elle donne une voix déchirante et déchirée à cette femme maniaco-dépressive, meurtrie par l’alcool, angoissée par la peur de vieillir et de ne plus plaire à son public.

La mise en scène joue sur la complicité entre la star déchue qui sort d’une cure alcoolique, ex femme fatale aussi capricieuse qu’au temps de son apogée, et son fidèle homme à tout faire, admirateur dévot qui subit ses caprices sans renoncer à son amour propre. Durant un peu plus d’une heure, leur tandem anime la scène, et on s’imagine dans la loge d’un grand théâtre, partageant les affres de cette femme qui redoute tant de remonter sur scène.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

16 − trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.