Opéra Pagaï – Cinérama, installation de rue

Rendez-vous est fixé dans la rue, à 5 minutes à pieds du Centquatre, devant la halle Pajol, ces entrepôts SNCF aménagés par la Mairie de Paris. Les spectateurs sont installés à des tables métalliques, par groupes de quatre, des écouteurs aux oreilles. Vous voilà connecté au son de ce cinéma en plein air, vous observez l’ambiance de la rue de façon plus assidue qu’à l’ordinaire.

Le collectif Opera Pagaï s’est spécialisé dans les interventions urbaines et les performances in situ. Ici il s’agit de vivre un film en direct dans la rue, les passants se mêlant aux acteurs, tous figurants de cette fiction qui s’invente sous nos yeux. Un prétexte plus efficace qu’original sert de fil rouge : les deux premiers personnages jouent leurs propres rôles de scénaristes qui inventent une pièce à partir d’un lieu. Ainsi, en observant les passants, ils imaginent leurs vies. Ce garçon de café pense à sa fille, ce gars aux airs d’Al Pacino pourrait être un ouvrier au chômage et cette femme seule attend peut-être un rendez-vous galant…

Une fois les rôles attribués, il s’agit de nouer des relations entre ces individus, selon des modalités qui vont de la rencontre à la scène d’action. Quand une fenêtre s’ouvre dans l’immeuble d’en face dévoilant un couple qui s’embrasse, que deux personnes s’engueulent à un balcon ou qu’une course poursuite se déclenche, l’effet de réel fonctionne à plein. On écoute les baladeurs des passants, les scénarii s’inventent au fur et à mesure, avec retours arrières et plusieurs fins possibles…

Cinérama ouvre les portes d’un monde parallèle et dévoile les vies derrière les rideaux, les fenêtres, les façades, même si on aimerait être un peu bousculés dans notre rôle de spectateurs sagement attablés.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

One Comment

  1. Pingback: Joris Mathieu - Hikikomori, Le refuge - CRITICOMIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

4 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.