Phèdre de Sénèque, mise en scène de Julie Recoing

L’histoire de Phèdre que Sénèque, écrivain latin, reprend au grec Euripide, est l’un des grands mythes de l’antiquité : une belle-mère tombe amoureuse de son beau-fils, et, se voyant repoussée, le dénonce comme adultère à son mari. La mise en scène de Julie Recoing représente le chœur par une chanteuse-poétesse qu’accompagne la musique d’ambiance d’un guitariste. Ce pari moderniste, s’il confère à la pièce une atmosphère étrange et chaotique, a un côté artificiel qui n’enlève rien aux autres trouvailles scéniques, à l’image du plateau inondé à la fin de la pièce, tous pots renversés, comme après le déchaînement des flots marins. Une adaptation ambitieuse mais à la cohérence incertaine.

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

trois + huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.