Inconnu à cette adresse de Kressmann Taylor, par Xavier Béja

Inconnu à cette adresse. Cet euphémisme – signifiant le décès d’un correspondant épistolaire – prend tout son sens au moment du salut, lorsqu’on découvre le visage marqué des comédiens éprouvés par une heure et quart de jeu intense et remarquable. Le roman de Kressmann Taylor est un échange de lettres entre deux associés, un Juif américain de San Francisco et un Allemand de retour au pays, qui va adhérer progressivement à la folie nazie. La mise en scène de Xavier Béja – qui joue Max aux côtés Guillaume Orsat, alias Martin – atteint l’efficacité la plus juste. Postés de part et d’autre d’un violoniste, les comédiens disent leurs lettres à tour de rôle. 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

dix-neuf − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.