La veilleuse, cabaret holographique par la compagnie 14:20

Sur le plateau, il n’y a qu’une chaise et une veilleuse. Dans la tradition théâtrale, on laisse allumée cette ampoule posée sur un pied une fois abandonnée la scène jusqu’à l’arrivée du prochain artiste. Une ghost light restée vivace pendant le confinement, ce temps suspendu durant lequel on peut imaginer chaque scène investie de présences invisibles. Pour les révéler, avant que des humains ne reviennent en chair et en os, il fallait invoquer la magie et l’hologramme

Et qui mieux pour s’en charger que la compagnie 14:20 de Valentine Losseau et Raphaël Navarro, chefs de file de cette « magie nouvelle » nourrie de poésie et d’esthétisme ? Ils avaient déjà expérimenté les images de synthèse dans « Nous, rêveurs définitifs », leur cabaret magique qui réunissait des artistes éclectiques. Cette fois, en plus de retrouver les magiciens Éric Antoine et Yann Frisch, toujours aussi brillant dans ses monologues suspendus, on rencontre, dans leur dimension également holographique, des chanteuses (Yaël Naïm et Lou Doilon), des danseuses (Kaori Ito aux gestes inscrits dans la nuit), un jongleur (Clément Dazin), ou une chef d’orchestre (Laurence Equilbey) dirigeant un baryton et une soprano. On tremble au Chant des oiseaux réinterprété par Rosemary Standley et Dom La Nena.

L’hologramme permet non seulement de dévoiler la présence évanescente des artistes, mais aussi de faire advenir l’imaginaire sur le plateau – personnages qui apparaissent et disparaissent, se démultiplient en miniature, laissent entrevoir les traces de leur mouvement. On se perd dans l’effacement progressif de la frontière entre réel et virtuel, et le temps se suspend aux dimensions multipliées… En 10 tableaux, ce spectacle laisse les spectateurs transis, charmés – 45 minutes qui peuvent se réduire sous la forme d’un entresort aux personnages rapetissés. Une expérience illusionniste qui réunit les arts dans une poésie surréelle, héritière de Méliès et de Lynch.

15 ans de création de la compagnie14:20 en une vidéo :

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

huit + 18 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.